Présidentielle : Macron, Hamon, Dupont-Aignan et Arthaud décrochent les 500 parrainages pour être candidats

Emmanuel Macron lors d\'un meeting à Saint-Priest-Taurion (Haute-Vienne), le 25 février 2017.
Emmanuel Macron lors d'un meeting à Saint-Priest-Taurion (Haute-Vienne), le 25 février 2017. (PASCAL LACHENAUD / AFP)

Le Conseil constitutionnel a notamment validé, mardi, les 1 074 parrainages du candidat d'En marche ! et les 1 039 du vainqueur de la primaire de la gauche.

Emmanuel Macron et Benoît Hamon ont largement passé la barre des 500 signatures d'élus nécessaires pour se présenter à l'élection présidentielle. Le Conseil constitutionnel a validé, mardi 7 mars, les 1 074 parrainages du candidat d'En marche ! et les 1 039 parrainages du vainqueur de la primaire de la gauche. Nathalie Arthaud (557) et Nicolas Dupont-Aignan (559) ont également recueilli le nombre de parrainages requis. Le Conseil constitutionnel avait déjà validé, mercredi 1er mars, les parrainages de François Fillon (1 789).

Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon doivent encore attendre

En revanche, certains candidats n'ont pas encore décrocher leur sésame. Marine Le Pen (483), François Asselineau (480), Jacques Cheminade (370) ou encore Jean-Luc Mélenchon (356), n'ont pas encore passé le seuil des 500. Alain Juppé, qui a rappelé, lundi 6 mars, qu'il n'était pas candidat, a, pour sa part, recueilli 242 parrainages. Pour rappel, il ne s'agit pas du décompte définitif puisque les élus ont jusqu'au 17 mars pour parrainer le candidat de leur choix.

Vous êtes à nouveau en ligne