Présidentielle : Macron et Le Pen ont livré un combat de boxe

France 2

Pendant plus de 2h30, Marine Le Pen et Emmanuel Macron se sont rendus coup pour coup mercredi 3 mai lors du débat du second tour, qui a tourné au pugilat.

En position de challenger, distancée dans les sondages, Marine Le Pen n'avait pas d'autres choix que celui de l'offensive. Et dès les premières minutes du débat présidentiel mercredi soir, elle a donné le ton : "Monsieur Macron est le candidat de la mondialisation sauvage, de la précarité, de la brutalité sociale (...)".

Retour sur le terrain ce jeudi

Prémices d'un débat houleux où le dialogue parait impossible et les positions irréconciliables, notamment en matière économique. Deux candidats également en rupture totale sur l'UE. Marine Le Pen a été pressée de clarifier sa position sur l'euro. Le ton est encore monté d'un cran sur le terrorisme, Marine Le Pen accusant Emmanuel Macron de complaisance et prônant entre autres la fermeture des frontières. Une joute sans merci qui laisse la place ce jeudi au terrain avec des déplacements prévus pour les deux candidats.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne