Présidentielle : le soir de leur victoire

FRANCE 2

Les soirs de victoire sont des moments d’une rare intensité. Lors de leurs élections, les nouveaux présidents vivent des soirées vouées à rentrer dans l’histoire.

Ce sont des moments historiques, des instants qui ont fait basculer le destin de ces hommes. En mai 1974, Valéry Giscard d’Estaing apprend seul son élection dans son bureau de ministre des Finances. Un peu plus tard, il part rejoindre ses partisans et joue la carte de la modernité en faisant un discours en français, mais aussi en anglais. Le 10 mai 1981, François Mitterrand est à Château-Chinon (Nièvre) lorsqu’il apprend son élection à 19h30. "Il n’a pas cillé", confie un proche.

La place de la République pour Chirac

Sept ans plus tard, c’est toujours de Château-Chinon qu’il apprend sa réélection. Le 7 mai 1995, Jacques Chirac est maire de Paris, c’est donc à l’Hôtel de Ville qu’il apprend les résultats. Image forte de sa chevauchée en voiture dans Paris et de l’énorme cohue devant son QG de la rue de Iéna. En 2002, il célèbre sa victoire face à Jean-Marie Le Pen sur la place de la République.

Vous êtes à nouveau en ligne