Présidentielle : la course aux procurations

FRANCE 2

Les commissariats de police connaissent un surcroit d'affluence car de nombreuses personnes souhaitent faire leur procuration.

De Grenoble à Bordeaux, de Paris à Toulouse, les procurations s'accélèrent. Depuis une semaine, les électeurs affluent dans ce commissariat de région parisienne. Ils sont des dizaines, absents au premier tour, pour un travail d'écriture citoyen. Vacances ou travail, à chacun ses raisons. "Je suis à Bruxelles et je pars six mois en stage pour valider mon année", indique cet étudiant.

Jusqu'à la veille

Le processus est le suivant : l'électeur absent, le mandant, se rend dans un commissariat, une gendarmerie ou un tribunal d'instance. Le mandataire qui votera à sa place doit être inscrit dans la même commune, et il votera dans le même bureau de vote. Les procurations peuvent être remplies jusqu'à la veille du scrutin, mais il faut prendre en compte le délai d'envoi vers les communes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne