Présidentielle : "Je ne laisserai pas le nom du Front national disparaître comme cela", affirme Jean-Marie Le Pen à franceinfo

Jean-Marie Le Pen lors du 1er mai 2017, à Paris.
Jean-Marie Le Pen lors du 1er mai 2017, à Paris. (CITIZENSIDE / GIUSEPPE AMOS / AFP)

Marine Le Pen a annoncé vouloir "constituer une nouvelle force politique" en engageant "une transformation profonde" du Front national.

"Je ne laisserai pas le nom du Front national disparaître comme cela, il y aura un congrès et ce sera aux militants de décider, ce n'est pas à Monsieur Philippot de décider", a réagi Jean-Marie Le Pen auprès de franceinfo, dimanche 7 mai. Marine Le Pen, qui a recueilli environ 34,5% des voix au second tour de l'élection présidentielle, a annoncé un peu plus tôt qu'elle entendait "proposer d'engager une transformation profonde" du Front national afin "de constituer une nouvelle force politique".

>> Présidentielle : suivez les résultats et réactions en direct

Je suis resté assez silencieux et coopératif durant cette campagne, mais je n'hésiterais pas à exprimer mon désaccord s'il le faut.Jean-Marie Le Penfranceinfo

Florian Philippot a indiqué sur le plateau de TF1 que son parti allait "se transformer en une nouvelle force politique qui, par définition, n'aura plus le même nom". "Le Front National va évoluer, il va profiter de cette dynamique de rassemblement", a également déclaré le vice-président du FN.

"Tout le monde veut faire du nouveau, c'est à la mode"

"On veut toujours faire du nouveau quand on est battu, tout le monde veut faire du nouveau, c'est à la mode", a ajouté le cofondateur du FN. Jean-Marie Le Pen confirme son intention de se battre pour conserver le nom du Front national : "Je pense que la plupart des militants du FN qui se sont battus sous les couleurs et le nom du Front national souhaiteront lui rester fidèles."

Vous êtes à nouveau en ligne