Présidentielle : "Il nous manque une centaine de parrainages", annonce Philippe Poutou

Philippe Poutou, candidat à l\'élection présidentielle pour le Nouveau parti anticapitaliste, le 16 janvier 2017, à Paris.
Philippe Poutou, candidat à l'élection présidentielle pour le Nouveau parti anticapitaliste, le 16 janvier 2017, à Paris. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Invité à franceinfo dimanche, le candidat NPA Philippe Poutou a expliqué qu'il lui manquait "une centaine de parrainages" pour pouvoir se présenter à l'élection présidentielle. 

Philippe Poutou, candidat du Nouveau parti anticapitaliste, a annoncé dimanche 12 mars sur franceinfo, qu'il lui manquait "une centaine de parrainages" pour pouvoir concourir à l'élection présidentielle (23 avril et 7 mai prochains).

Il ne reste plus que quatre jours au candidat pour les rassembler. "Les délais se raccourcissent", observe Philippe Poutou. "Il nous en manque une centaine. Il faut absolument avoir une candidature ouvrière", estime le candidat du NPA.

D'après le dernier décompte officiel du Conseil constitutionnel publié vendredi, François Fillon, avec 2 111 parrainages validés, devance Benoît Hamon (1 317), Emmanuel Macron (1 266), Nicolas Dupont-Aignan (623), Nathalie Arthaud (593). Suivent Marine Le Pen (577), François Asselineau (524), Jean-Luc Mélenchon (432) et Jacques Cheminade (397).

Philippe Poutou disposait de son côté de 245 parrainages à la date du 10 mars. Il devra en recueillir au moins 500 avant le 17 mars pour pouvoir se présenter. 

Présidentielle : "Il nous manque une centaine de parrainages", annonce Philippe Poutou
--'--
--'--

>> Quel candidat vos élus ont-ils choisi de parrainer ? Découvrez-le grâce au moteur de recherche du Conseil constitutionnel