Présidentielle : François Fillon et Jean-Luc Mélenchon au coude à coude

FRANCE 3

En plateau, Danielle Sportiello fait le point sur les derniers sondages et les dernières tendances.

Dans un dernier sondage publié ce dimanche 9 avril, Jean-Luc Mélenchon passe pour la première fois devant François Fillon. Le candidat de la droite a d'ailleurs réalisé le danger que représentait le candidat de "La France insoumise" puisqu'il l'a qualifié de "capitaine du Cuirassé Potemkine, mais qui finira par négocier la ferraille du Titanic", lors de son meeting Porte de Versailles à Paris, même si sa cible principale est restée Emmanuel Macron. "Il l'estime incapable de réunir une majorité parlementaire pour gouverner et c'est pour cette raison qu'il s'est affiché lui avec tous les candidats qu'il a fait investir pour les Législatives", explique en plateau Danielle Sportiello.

Une stature internationale ?

Jean-Luc Mélenchon pour sa part devient de plus en plus dangereux. "Il est capable quand même de réunir 70 000 personnes à Marseille sur le Vieux-Port. Il n'est plus le candidat du bruit et de la fureur, il a pris de la rondeur, de la sagesse", souligne la journaliste de France 3 en plateau. Avant d'ajouter : "En soulevant aujourd'hui le risque d'une guerre mondiale après les frappes américaines sur la Syrie, il s'est porté garant de la paix s'il est élu. Il a gagné une stature internationale", conclut Danielle Sportiello.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne