Présidentielle : "Est-ce qu'on peut être candidat de tous les Français en étant encore à la tête d'un parti ? Je mène cette réflexion", déclare Marine Le Pen

FRANCE INTER / RADIOFRANCE

Interrogée sur sa participation à l'élection présidentielle de 2022, la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen a déclaré qu'elle se posait la question d'une candidature avec l'étiquette RN, "dans une position partisane".

Invitée de France Inter ce mercredi, Marine Le Pen a assuré qu'elle menait "une réflexion" sur son avenir à la tête du Rassemblement national, dans la perspective de la présidentielle de 2022.

"L'idée n'est pas de quitter le Rassemblement national. La réflexion est la suivante : est-ce qu'on peut être candidat de tous les Français et s'adresser à tous les Français tout en étant encore à la tête d'un parti, c'est-à-dire dans une position partisane ? Je mène cette réflexion", a-t-elle déclaré, précisant que cette réflexion n'était "pas encore" aboutie.

Marine Le Pen a par ailleurs réaffirmé son "envie" d'être présidente de la République. Interrogée sur ceux qui pensent, y compris au sein de son parti, qu'elle n'en a pas envie, elle a répondu qu'"ils ont tort" : "J'ai vraiment envie de régler les problèmes auxquels sont confrontés mes compatriotes parce que leur souffrance me fait souffrir."

Vous êtes à nouveau en ligne