Présidentielle : des bureaux en manque d'assesseurs

FRANCE 2

Une inquiétude monte dans cet entre-deux-tours. Y aura-t-il assez d'assesseurs pour tenir tous les bureaux de vote le 7 mai prochain ?

À Villeurbanne (Rhône), comme partout en France, il y avait dans chaque bureau de vote un président et deux assesseurs. Mais pour l'organisation du deuxième tour, la responsable du service élections à la mairie de Villeurbanne est très inquiète, car il manque des assesseurs. La faute aux équipes des deux candidats, incapables de les fournir en totalité. Le code électoral prévoit que chaque candidat doit fournir un assesseur par bureau de vote.

Situation critique pour le Front national

À Villeurbanne, le responsable du mouvement "En Marche !" est parvenu à rassembler une trentaine de personnes sur les 79 nécessaires. Pour le Front national, la situation est encore plus critique : seule une dizaine d'assesseurs a été réunie pour les bureaux de vote de cette ville du Rhône. Pour pallier ce manque, la mairie lance donc un appel aux habitants. Un vote ne peut se tenir sans la présence des assesseurs. Dans le pire des cas, le président d'un bureau peut obliger un électeur présent à occuper la fonction.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne