Présidentielle de 2017 : François Hollande peut-il rebondir ?

FRANCE 2

La ville de Cahors (Lot) lui avait apporté un soutien massif en 2012. Aujourd'hui, la donne a changé. France 2 s'est rendue sur place. 

À Cahors (Lot), François Hollande a longtemps été très populaire. Le chef d'État avait récolté 65% des suffrages au deuxième tour de la présidentielle de 2012, l'un de ses scores les plus élevés. Les Cadurciens attendaient donc beaucoup de lui. Dans la piscine municipale créée en 2014, les habitants se retrouvent pour faire des longueurs et parler de politique. "J'attendais qu'il fasse plus pour les ouvriers", regrette une femme. "Il n'est plus crédible", ajoute une autre.

"Quand il passe à la télévision, je change de chaîne"

Le maître-nageur, qui avait voté pour François Hollande en 2012, assure qu'il ne le referait pas en 2017. Il se dit désabusé : "Je vois qu'autour de moi il y a beaucoup de gens qui sont dans la misère, qui ont du mal à manger ou à se loger". Certains Cadurciens assurent qu'ils ne veulent même plus entendre le nom de François Hollande. "Quand il passe à la télévision, je change de chaîne", raconte une habitante. Même le maire socialiste Jean-Marc Vayssouze-Faure semble douter des chances de victoire du président de la République. Mais François Hollande peut se consoler d'une chose : la désillusion se manifeste à l'égard de toute la classe politique.

Vous êtes à nouveau en ligne