Présidentielle : comparaison des propositions écologiques des deux candidats

FRANCE 2

Chaque jour, les équipes de France 2 choisissent un thème et confrontent les programmes des deux candidats. Ce vendredi 28 avril, c'est au tour de l'environnement avec la journaliste Julie Beckrich.

Encore une fois, les deux candidats à la présidentielle ont plus de désaccords que de points communs. "L'écologie n'est clairement pas un axe prioritaire ni pour l'un, ni pour l'autre. Deux choses sur lesquelles ils sont d'accord : l'interdiction de l'exploitation du gaz de schiste et la baisse de la dépendance aux énergies fossiles. Côté énergies renouvelables, Emmanuel Macron veut multiplier par deux les énergies vertes, éoliennes et solaires d'ici à 2022. Marine Le Pen, elle, souhaite la mise en place d'un moratoire sur les éoliennes. Elle n'est pas pour le développement de cette filière. Elle est pour le développement des filières françaises du solaire, du biogaz et du bois", explique Julie Beckrich sur le plateau de France 2.

Et la cause animale ?

En matière de cause animale, la journaliste explique que la candidate frontiste veut renforcer le contrôle des abattoirs et notamment interdire l'abattage sans étourdissement préalable. "Elle vise ici l'abattage rituel. Elle souhaite aussi s'attaquer aux fermes usines comme la ferme des 1 000 vaches. Le candidat d''En Marche !' veut lui consacrer cinq milliards d'euros sur cinq ans à la modernisation des exploitations agricoles. Il veut financer leur transformation, notamment pour que le bien-être des animaux soit respecté. Et il s'est engagé à interdire la vente des œufs pondus par des poules élevées en batterie d'ici à 2022", conclut Julie Beckrich.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne