Présidentielle : après la victoire de Macron, les Français préféreraient un Premier ministre issu de la société civile, selon un sondage Ipsos/Sopra Steria

Emmanuel Macron lors d\'un meeting à Paris, le 23 avril 2017.
Emmanuel Macron lors d'un meeting à Paris, le 23 avril 2017. (ERIC FEFERBERG / AFP)

En revanche, dans le cas où le chef du gouvernement serait issu du monde politique, les électeurs qui ont voté pour Emmanuel Macron penchent pour une personnalité de gauche modérée.

Après l'élection d'Emmanuel Macron, victorieux du second tour de l'élection présidentielle, dimanche 7 mai, avec 65,8% des suffrages selon une estimation Ipsos/Sopra Steria, l'attention se tourne vers une autre question : quelle sera l'équipe du nouveau président de la République ? Il faudra "attendre une semaine" pour savoir qui sera son Premier ministre, a prévenu dimanche soir Richard Ferrand, secrétaire général du mouvement En marche !. 

>> Second tour de la présidentielle : suivez notre soirée spéciale en direct

Interrogés sur son profil, les Français préfèreraient qu'il soit issu de la société civile plutôt que de la gauche ou de la droite, selon un sondage Ipsos/Sopra Steria* publié dimanche. 43% des personnes interrogées estiment que nommer un Premier ministre issu de la société civile serait "plutôt une bonne idée", car il faut "renouveler le personnel politique". Au contraire, 28% estiment "qu'il faut de l'expérience" pour diriger un gouvernement, et s'opposent donc à cette idée.

L'alternative serait de nommer un Premier ministre issu du monde politique. Appelés à juger deux options – un chef du gouvernement issu de la gauche modérée, ou issu de la droite modérée –, les Français interrogés privilégient de peu la seconde : 20% seraient "plutôt satisfaits" si le Premier ministre était issu de la gauche modérée, contre 24% s'il venait de la droite modérée.

En revanche, les électeurs qui ont voté pour Emmanuel Macron, au premier comme au second tour, penchent assez nettement pour une personnalité de gauche modérée. Un tel choix satisferait 45% de ses électeurs du premier tour, alors qu'une personnalité de droite modérée ne contenterait que 32% d'entre eux. Mais eux aussi plébiscitent l'idée d'un Premier ministre issu de la société civile, qu'ils sont 62% à juger favorablement.

Macron choisira un Premier ministre "qui aura une expérience dans le champ politique"

Vendredi 5 mai, sur Europe 1, Emmanuel Macron avait affirmé avoir choisi son futur Premier ministre, sans l'avoir annoncé au premier intéressé. Définissant son profil, il a affirmé qu'il serait "quelqu’un qui aura une expérience dans le champ politique, les compétences pour diriger une majorité parlementaire et les compétences pour animer un collectif gouvernemental".

* Enquête Ipsos/Sopra Steria réalisée entre le 4 et le 6 mai 2017 auprès de 4 838 personnes inscrites sur les listes électorales, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Échantillon interrogé par Internet. Méthode des quotas : sexe, âge, profession de l’individu, région, catégorie d’agglomération.