Passations de pouvoir : d'un président à l'autre

Cette vidéo n'est plus disponible

Dimanche à 10h, Emmanuel Macron vivra la passation de pouvoir, une cérémonie protocolaire et instituée sous la Ve République.

1981, première grande alternance politique de la Ve République, Valéry Giscard d'Estaing accueille François Mitterrand, son concurrent à la présidentielle. Poignée de main furtive. Les deux hommes s'isolent, les secrets d'État et les codes nucléaires sont échangés. L'ancien président quitte l'Élysée à pied, sous les huées. Quelques minutes après, premier discours du président socialiste.

La "profondeur" de la passation de pouvoir Mitterrand - Chirac

Deux septennats plus tard, François Mitterrand cède la place à Jacques Chirac, le 17 mai 1995. La passation des pouvoirs entre les deux adversaires est chaleureuse. "François Mitterrand accueille Jacques Chirac qui va lui succéder, il sait très bien qu'il en a pour quelques mois, donc c'est non seulement la fin de sa vie publique, non seulement la fin de sa vie présidentielle, mais c'est le début de sa fin tout court, et il le sait, donc ça donne de la profondeur", se souvient Alain Duhamel, chroniqueur politique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne