Parti socialiste : "La gauche d'après doit mettre ses querelles d’ego de côté", estime Pierre Jouvet

A Blois (Loir-et-Cher), le Parti socialiste a donné rendez-vous à la gauche d'après, le thème de son université d'été. Pierre Jouvet, porte-parole du PS, est l'invité du 23h.

Qu'est-ce que la gauche d'après ? "La gauche d'après, c'est une gauche qui sait travailler ensemble, une gauche qui est capable de mettre ses querelles d'ego de côté. Une gauche qui soit capable de dire que les choses qui la rassemblent, sont plus fortes que celles qui la divisent. Dans une volonté commune, celle de gagner les échéances à venir comme nous avons su le faire lors des dernières municipales. La gauche d'après, c'est aussi celle qui est capable de construire une alternative sociale écologique, climatique, qui permette d'éviter le duel déjà annoncé entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen lors de la prochaine présidentielle", fait savoir Pierre Jouvet.

Garder son identité

La gauche doit se rassembler, au risque de perdre son identité ? "C'est une gauche qui doit être capable de se rassembler au-delà de ses simples partis. Moi je suis socialiste et je resterai socialiste. Les écologistes le sont et garderont leurs spécificités. Les communistes également. Ce que nous devons faire, c'est arriver à créer une dynamique collective qui transcende tous nos partis politiques pour porter cette ambition commune", martèle Pierre Jouvet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne