Le + : le naufrage du PS amuse les internautes

France 3

Après le soutien de Manuel Valls à Emmanuel Macron mercredi 29 mars, les sympathisants du Parti socialiste rivalisent d’esprit et d’imagination sur les réseaux sociaux pour partager leur désarroi.

"J’ai déposé plainte contre le PS pour abus de confiance". Photo à l’appui pour prouver ses dires, une militante du Parti socialiste a déposé plainte après le ralliement de Manuel Valls à Emmanuel Macron, malgré son engagement à soutenir le vainqueur de la primaire de la gauche, Benoît Hamon. D’autres internautes ont préféré faire de la poésie pour illustrer la situation : "Hamon en désarroi / Déclare inadmissible / Que Valls jette un froid / Et le trouble est visible".

"Ceux qui ont tué le PS"

Même Bernard Pivot y est allé de son trait d’humour : "C’est vrai que Valls avait donné sa parole à Hamon qu’il le soutiendrait. Mais il n’allait pas en plus lui donner sa voix !", a-t-il plaisanté sur Twitter. Certains préfèrent imaginer l’avenir et ressortir une photo d’archive montrant Manuel Valls et Benoît Hamon jeune, la légendant ainsi : "Novembre 2055, au Musée du PS : - ‘Papa, c’est qui sur la photo ?’, -‘Ceux qui ont tué le PS’".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne