François Fillon : règlements de comptes à droite

FRANCE 2

C'était un combat imperdable. Mais la droite est en train de vivre son 21 avril, en référence à la défaite de Lionel Jospin en 2002. Pour les ténors du parti, ce n'est pas la droite qui a perdu, mais l'homme.

Le candidat Les Républicains est troisième, absent du second tour de la présidentielle. Ce lundi 24 avril, les ténors du parti pointent déjà les responsabilités. En position de force il y a quelques mois, la droite avait tout pour gagner selon Thierry Solère, organisateur des primaires de la droite et du centre. Mais hier soir, à quelques minutes des résultats, les militants de François Fillon voulaient y croire. La défaite est accueillie dans un silence de plomb. Pour la première fois dans la Ve République, la droite ne sera pas au second tour. Entouré de sa femme et de ses proches, François Fillon reconnait vite sa défaite. Dès 20 heures les règlements de compte commencent sur les plateaux télé.

"Ça se termine en fiasco"

Pour Jean-François Copé il y aura un avant et un après 23 avril. "Ça se termine en fiasco lamentable puisque la droite est en train de vivre son 21 avril. La droite a été balayée, comme le parti socialiste, et il va falloir en tirer toutes les leçons", a-t-il déclaré sur le plateau de France 2. Ce matin les militants de droite sont déboussolés et tous ne savent vers qui se tourner au second tour. François Fillon appelle à voter Emmanuel Macron, mais pour certains de ses partisans, la question est loin d'être tranchée. Sonnés, beaucoup d'électeurs de droite pensent s'abstenir pour le second tour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne