François Fillon convoqué par les juges : quelle réaction du côté du gouvernement ?

Cette vidéo n'est plus disponible

Le Conseil des ministres vient de se terminer ce mercredi 1er mars. Le gouvernement a-t-il réagi à cette annonce de François Fillon de rester candidat malgré sa convocation par les juges le 15 mars prochain ?

Le Conseil des ministres s'est terminé plus tôt que d'habitude ce mercredi 1er mars, comme si les ministres et le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll, qui a parlé d'une campagne singulière, avaient voulu suivre en direct l'expression de François Fillon et connaître sa décision. "L'entourage du président de la République balaye les déclarations et surtout les accusations de François Fillon", explique Jeff Wittenberg en direct de l'Élysée.

Pas de commentaire officiel aux déclarations de Fillon

François Fillon parle "d'assassinat politique", alors par qui, pourquoi ? C'est ce que se demande un conseiller du président Hollande. Selon lui, tout cela n'a aucun sens. "Pas de commentaire officiel aux déclarations de François Fillon donc, et surtout à ses accusations. On peut quand même noter que Jean-Jacques Urvoas, le ministre de la Justice, avait dit il y a quelques jours, que rien n'obligeait la justice à faire une trêve pendant la période électorale, on a constaté aujourd'hui que c'était le cas", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne