EN IMAGES. Présidentielle : 12 plans qui nous ont fait sourire pendant le débat entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen

Marine Le Pen et Emmanuel Macron, le 3 mai 2017, lors du débat de l\'entre-deux-tours de l\'élection présidentielle sur France 2 et TF1.
Marine Le Pen et Emmanuel Macron, le 3 mai 2017, lors du débat de l'entre-deux-tours de l'élection présidentielle sur France 2 et TF1. (FRANCEINFO / FRANCE 2)

Les plans de coupe filmés pendant le face-à-face entre les deux prétendants à l'Elysée ont été l'occasion de quelques instants volés.

Des mimiques surprenantes, des gestes étonnants... Pour le débat d'entre-deux-tours, mercredi 3 mai, Emmanuel Macron et Marine Le Pen ont accepté que la réalisation filme des plans de coupe. Les téléspectateurs ont ainsi pu voir les réactions de l'un lorsque l'autre prenait la parole. Et comme les échanges entre les deux candidats à l'élection présidentielle ont été particulièrement tendus, ces images prises sur le vif n'ont pas manqué. En voici quelques-unes, sélectionnées par franceinfo.

>> Présidentielle : revivez le débat de l'entre-deux-tours Macron-Le Pen sur France 2 et TF1

Quand Macron a encaissé l'air de rien la toute première attaque de Le Pen

Quand Le Pen a esquissé un petit sourire narquois pendant que Macron parlait

Quand Le Pen a sorti ses (très grandes) fiches

Quand Macron a (encore) été en désaccord avec Le Pen

Quand Le Pen a surjoué l'effarement

Marine Le Pen et Emmanuel Macron, le 3 mai 2017, lors du débat de l\'entre-deux-tours de l\'élection présidentielle sur France 2 et TF1.
Marine Le Pen et Emmanuel Macron, le 3 mai 2017, lors du débat de l'entre-deux-tours de l'élection présidentielle sur France 2 et TF1. (FRANCEINFO / FRANCE 2)

Quand Le Pen a eu ce geste digne d'une chorégraphie de Dalida ou de Claude François

Quand Le Pen a décoché un laaaaaaarge sourire pour se moquer de Macron

Quand Nathalie Saint-Cricq a désespérément tenté de ramener un peu d'ordre

Quand Le Pen a fait semblant de ne pas comprendre

Quand Le Pen a interrompu gaiement Macron pendant sa conclusion

Quand on ne savait plus qui coupait la parole à qui

Quand Nathalie Saint-Cricq a (de nouveau) essayé de recadrer le débat

Vous êtes à nouveau en ligne