Election présidentielle : Jacques Cheminade recueille 0,2% des voix et termine dernier, selon une estimation Ipsos/Sopra Steria

Jacques Cheminade, candidat à l\'élection présidentielle, lors d\'un meeting à Paris, le 18 avril 2017.
Jacques Cheminade, candidat à l'élection présidentielle, lors d'un meeting à Paris, le 18 avril 2017. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Dimanche, Jacques Cheminade a réalisé un score aussi faible que lors de ses deux premières candidatures.

Pour sa troisième campagne à l'élection présidentielle, il a une fois de plus évoqué son "combat" pour "libérer [la France] de l'occupation financière". Arrivé dernier du premier tour en 1995 et 2012, Jacques Cheminade ne se faisait pas d'illusions sur son score en 2017. Franceinfo vous résume ce qu'il faut retenir du résultat obtenu par le représentant de Solidarité et Progrès, dimanche 23 avril, selon notre estimation Ipsos/Sopra Steria*.

>> Réactions, résultats détaillés... Suivez en temps réel la soirée du premier tour de l'élection présidentielle dans notre direct

Son score

D'après notre estimation publiée à 20 heures, le candidat de Solidarité et Progrès a recueilli 0,2% des voix, un résultat conforme aux mauvais résultats prédits par les sondages. En 1995 et en 2012, il avait recueilli 0,28% et 0,25% des suffrages.

Son objectif initial

Contrairement à nombre de ses rivaux, Jacques Cheminade se disait "réaliste" avant le coup d'envoi du scrutin : "Je ne serai pas au deuxième tour de la présidentielle." L'intérêt de sa campagne était ailleurs, selon lui : peser sur les débats en vue de l'après-présidentielle, en évoquant ses positions sur la finance. "C’est à ce moment-là que les idées auront une importance et une place qu’elles n’ont pas aujourd’hui", disait-il à Public Sénat le 12 avril.

Sa réaction

"Nous avons entrouvert une porte qui nous permettra d'aller plus loin, en inspirant", a indiqué Jacques Cheminade, devant ses partisans. Estimant que "les Français ne perçoivent pas encore ce qui leur tombe dessus", le pourfendeur de "l'occupation financière" a appelé son camp à "être le catalyseur d'un renouveau".

Ce qu'il va faire pour le second tour 

Avant le vote, Jacques Cheminade avait évoqué ses intentions pour le second tour. "Tel que c'est aujourd'hui, je vote blanc", avait-il affirmé, mercredi, sur franceinfo. Il ne s'est pas exprimé sur le sujet dimanche soir.

*Estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France, Le Point, Le Monde, France 24 et les Chaînes parlementaires

Vous êtes à nouveau en ligne