REPLAY. Présidentielle 2022 : "On ne vient pas pour témoigner mais pour gagner", déclare Yannick Jadot, vainqueur de la primaire écologiste

Yannick Jadot s'est imposé d'un cheveu (51,03%) face à sa rivale, Sandrine Rousseau, qui lui a apporté, mardi soir, son soutien pour la campagne présidentielle.

Il n'entend pas faire de la figuration à la présidentielle. "Cette fois, on ne vient pas pour témoigner mais pour gagner", a déclaré l'eurodéputé EELV Yannick Jadot, mardi 28 septembre, sur France 2, après l'annonce de sa victoire à la primaire écologiste face à Sandrine Rousseau. Il s'est imposé de justesse au second tour avec 51,03% des voix, contre 48,97% pour son adversaire, a appris le service politique de France Télévisions. Suivez notre direct.

"Il est temps de tout changer", déclare Jadot. "Nous avons montré dans cette primaire qu'il était possible de donner à voir un autre monde", avait estimé Yannick Jadot, en début de soirée, dans son discours de victoire. Il avait alors promis "une écologie de l'action" et "une écologie des solutions""Le statu quo, c'est le chaos", avait-il scandé, se présentant comme le futur "président du climat".

Rousseau estime avoir marqué la campagne. "Cette campagne présidentielle ne pourra plus être la même après notre campagne des primaires et, ça, c'est déjà une première victoire", a réagi Sandrine Rousseau, après sa défaite au second tour. "Nous avons prouvé que l'urgence climatique nécessitait une mobilisation radicale", a-t-elle ajouté, avant de rallier Yannick Jadot : "Vous pouvez compter sur moi pour soutenir la suite de cette aventure." 

 Un socle programmatique commun. Sandrine Rousseau comme Yannick Jadot font partie d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV), le principal parti écologiste. Ils se sont donc mis d'accord sur un programme commun en vue de l'élection présidentielle 2022. Malgré tout, quelques nuances les opposent, dans le style et dans leurs programmes respectifs.

Une participation de 85%. Le scrutin est resté ouvert en ligne pendant quatre jours, et plus de 122 000 électeurs étaient inscrits. La participation a atteint 85,41%, a annoncé Julien Bayou, secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV).

Vous êtes à nouveau en ligne