Présidentielle 2022 : "Je me battrai jusqu'à la victoire", lance Anne Hidalgo lors de son premier meeting à Lille

Anne Hidalgo à Lille, le 23 octobre 2021.
Anne Hidalgo à Lille, le 23 octobre 2021. (MAXPPP)

Un millier de militants sont attendus samedi pour l'occasion. Lors d'un discours d'une quarantaine de minutes, la candidate socialiste doit "fixer des objectifs", sans livrer un programme détaillé pour l'instant.

Passer la seconde. Anne Hidalgo rassemble samedi 23 octobre à Lille (Nord) la famille socialiste pour un premier meeting destiné à rassurer son camp et donner un nouvel élan à sa campagne présidentielle, qui peine à décoller. L'événement, qui doit rassembler de nombreux élus et personnalités, doit débuter aux alentours de 15 heures. Suivez-le en direct avec franceinfo.

Un millier de participants. Un millier de personnes doivent assister à cette convention, dont Martine Aubry, la maire de Lille. Mentor d'Anne Hidalgo, elle est attendue aux côtés de nombreux élus socialistes, dont son "équipe de France des maires", une nouvelle génération d'élus PS quadra ou quinquagénaires qui constituent sa garde rapprochée, ainsi que des personnalités de la société civile. Des prises de parole de Bernard Cazeneuve et Johanna Rolland, sa directrice de campagne, sont prévues. Des cadres du PS sont également annoncés. Mais pas François Hollande, a appris le service politique de France Télévisions. L'ex-chef de l'Etat, très critique sur l'émiettement de la gauche et ses candidatures "lilliputiennes", assure cependant qu'il votera pour l'actuelle maire de Paris.

"Fixer des objectifs". Anne Hidalgo doit s'exprimer durant une quarantaine de minutes. Contacté par le service politique de France Télévisions, son entourage promet qu'elle "fixera des objectifs", sans que son discours ne constitue un programme détaillé pour l'instant.

Une candidate enlisée dans les sondages. Un mois et demi après s'être déclarée candidate à Rouen, la maire de Paris végète dans les intentions de vote, autour de 4 à 7%, rétrogradée derrière l'écologiste Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon (LFI).

Vous êtes à nouveau en ligne