Consigne de vote : Jean-Luc Mélenchon ne dira rien

France 2

La campagne électorale a connu un autre moment de vérité ce mercredi 26 avril. Finalement, Jean-Luc Mélenchon restera silencieux et ne dira pas pour qui il vote au second tour.

Le silence et le secret... Jean-Luc Mélenchon ne dira pas son choix pour le 7 mai. Son directeur de campagne l'a annoncé ce mercredi 26 avril. "Jean-Luc Mélenchon aura son choix personnel et il le gardera sans doute pour lui", a expliqué Manuel Bompard. Pas de consigne donc aux sept millions d'électeurs qui ont voté pour lui. Et pourtant en 2002, face à Jean-Marie Le Pen, il avait appelé sans hésiter à voter pour Jacques Chirac.

Il a changé d'avis

"Le 5 mai, il ne faut pas hésiter, mettez des gants si vous voulez, des pinces, mais votez et abaissez le plus bas possible le score de Jean-Marie Le Pen", avait alors déclaré Jean-Luc Mélenchon le 28 avril 2002. Dimanche 23 avril, l'ancien candidat de la France insoumise avait fait une promesse : respecter le choix des 440 000 militants consultés sur internet, mais manifestement, il a changé d'avis en gardant le silence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne