4 Vérités - Présidentielle : "Macron a montré sa capacité de sang-froid", estime son camp

France 2

Richard Ferrand, secrétaire général d'En Marche !, est l'invité des 4 Vérités de France 2 ce jeudi 4 mai.

"Marine Le Pen parlait beaucoup d'Emmanuel Macron et lui était seul à parler de la France aux Français et aux Françaises. Elle a en permanence essayé par une agressivité, des allusions, des imprécisions de tout tirer vers le bas. Pour faire un bon débat, il faut être deux", affirme ce jeudi matin dans les 4 Vérités Richard Ferrand à propos du débat d'entre-deux-tours de la veille au soir.

Le secrétaire général d'En Marche ! "trouve qu'Emmanuel Macron est resté calme. J’aurais été plus nerveux à sa place tellement elle a attaqué, calomnié. Pour masquer ses lacunes, elle choisissait l'agressivité".

"J'aurais été plus nerveux"

Emmanuel Macron "a montré qu'il avait une vraie capacité de sang-froid, qu'il portait un projet cohérent". "Sa première démarche sera une loi de moralisation de la vie publique tandis que madame Le Pen devra répondre aux convocations de la police", assène le député PS.

"J'espère que ce débat aura amplifié la dynamique autour d'Emmanuel Macron et que le vrai visage de Marine Le Pen aura donné à une immense majorité aux Français l'envie de la sanctionner par une défaite lourde", conclut-il.

Vous êtes à nouveau en ligne