Election Présidentielle

Les titres

Marine Le Pen lors de la présentation de son projet présidentiel, le 19 novembre 2011 à Paris.

Marine Le Pen présente un projet sans nouveauté et non chiffré

Marine Le Pen, candidate du Front national à la présidentielle, et Florian Philippot, son directeur stratégique de campagne, le 6 octobre 2011 à Nanterre (Hauts-de-Seine).

Ce que Marine Le Pen projette pour la France

Philippe Poutou, candidat du Nouveau Parti anticapitaliste à la présidentielle, le 26 juin 2011 à Paris.

Au NPA, "on a connu pire"

Cécile Duflot (à gauche) et Eva Joly, lors de l\'annonce du résultat des primaires du parti Europe Ecologie-Les Verts, le 12 juillet 2011 à Paris.

Eva Joly ira "jusqu'au bout"

Le député socialiste Bernard Cazeneuve, le 10 octobre 2011 à Cherbourg (Manche).

Cazeneuve, un pro-nucléaire dans la garde rapprochée de Hollande

Nicolas Sarkozy en visite sur un chantier de construction de logements à Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne), le 14 septembre 2010.

UMP et PS, deux stratégies opposées contre la crise du logement

Pierre Moscovici, directeur de campagne de Français Hollande entouré des membres de l\'équipe du candidat qu\'il présente, à Paris, le 16 mai 2011.

L'équipe de campagne de François Hollande : qui est qui?

Jean-Pierre Bel, président socialiste du Sénat, le 1er octobre 2011 au Palais du Luxembourg.

Au Sénat, le PS voit l'agenda en rose

Nicolas Sarkozy le 20 janvier 2011 à Châtillon-sur-Indre (Indre) lors de ses vœux aux personnels de santé. 

Fraude sociale : Sarkozy reprend son discours de 2006

Des journalistes patientent devant le siège de l\'UMP, le 7 septembre 2010, rue La Boétie à Paris.

L'UMP distribue 3 millions de tracts contre le programme du PS

Ségolène Royal, candidate PS, lors de son dernier meeting de campagne, à Brest (Finistère), le 4 mai 2007.

Comment les candidats financent leur campagne présidentielle

Eva Joly pose lors d\'un déplacement à Tokyo, le 22 octobre 2011.

Comment Eva Joly mise sur la personnalisation de sa campagne

La candidate écologiste à la présidentielle, Eva Joly, discute avec le député européen José Bové, le 12 novembre 2011 à Paris.

Eva Joly peine à s'imposer dans le paysage écologiste

La patronne d\'Europe Ecologie-Les Verts, Cécile Duflot, et le candidat PS à la présidentielle, François Hollande, le 21 août 2008 à Toulouse.

Nucléaire : Copé s'attire les foudres du PS et des Verts

Le président Nicolas Sarkozy lors d\'une conférence de presse au G20 de Cannes, le 3 novembre 2011.

Nicolas Sarkozy resserre les rangs avant 2012

Nicolas Sarkozy signe un autographe après avoir rendu hommage au général De Gaulle à l\'occasion du 41e anniversaire de sa mort, à Colombey-les-Deux-Eglises (Haute-Marne), le 9 novembre 2011.

La cote de confiance de Sarkozy bondit en un mois

Nathalie Arthaud, candidate de Lutte Ouvrière, avec un habitant du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie (Yvelines), samedi 5 novembre 2011.

Deux jours de campagne avec Nathalie Arthaud, candidate de Lutte ouvrière

François Hollande en Corrèze, le 3 novembre 2011.

Après la primaire, François Hollande en baisse de régime

La secrétaire nationale d\'EELV, Cécile Duflot, au côté d\'Eva Joly, candidate du parti écologiste à la présidentielle de 2012, lors d\'une manifestation contre le nucléaire, le 15 octobre 2011 à Rennes.

Nucléaire : les négociations bloquent entre PS et écolos

Le sénateur écologiste Jean-Vincent Placé et le secrétaire national du PS chargé des élections, Christophe Borgel, le 2 novembre 2011 au siège du PS, à Paris, avant une séance de négociations.

Les écolos ont-ils vraiment intérêt à négocier avec le PS?

Jean-Pierre Chevènement à Frangy-en-Bresse le 22 août 2010.

La candidature de Chevènement ne laisse pas indifférent

Jean-Pierre Chevènement, président d\'honneur du Mouvement Républicain et Citoyen, le 22 août 2010.

Chevènement candidat à la présidentielle

Goodies portant le slogan de l\'UMP \"Ensemble, tout devient possible\" lors du campus d\'été de la majorité début septembre à Marseille. 

UMP : un pour tous ou chacun pour soi ?

Marine Le Pen après une journée à courir dans les couloirs du Congrès américain à Washington DC aux Etats-Unis, le 2 novembre 2011.

Marine Le Pen aux Etats-Unis: du culot plutôt qu'un fiasco

François Hollande et Jérôme Cahuzac discutent en aparté lors du séminaire des parlementaires socialistes à Toulouse, le 1er octobre 2009.

"Hollande ne pourra pas réaliser la totalité du programme"

Nicolas Sarkozy lors de son interview télévisée, jeudi 27 octobre 2011.

Le vrai-faux retour de la règle d'or budgétaire

En 2007, \"Ensemble tout devient possible\" était l\'un des principaux slogans de la campagne de Nicolas Sarkozy.

"Dire la vérité", le slogan de tous les candidats en 2012

Eric Heyer, économiste à l\'OFCE, le 05/12/08à Paris.

Faire converger les économies française et allemande "n'a pas de sens"

Nicolas Sarkozy était, jeudi 27 octobre au soir, sur TF1 et France 2 pour sa première intervention télévisée en direct depuis huit mois.

En images, les temps forts de l’intervention de Sarkozy

Jeudi 27 octobre, le président de la République Nicolas Sarkozy s\'est adressé aux Français sur TF1 et France 2 dans une émission spéciale, \"Face à la crise\".

La classe politique juge l'intervention de Nicolas Sarkozy

1170171172173

L'élection présidentielle a lieu les 23 avril et 7 mai 2017. Le scrutin a lieu dans tous les bureaux de vote en métropole et dans les collectivités d’outre-mer. La plupart des bureaux ouvriront à 8 heures du matin et fermeront à 19 heures. Dans certaines grandes villes, des dérogations prévoient cependant une fermeture des bureaux à 20 heures.

Les candidats sont au nombre de onze : Nathalie Arthaud pour Lutte ouvrière ; François Asselineau pour l’Union populaire républicaine ; Jacques Cheminade pour Solidarité et progrès ; Nicolas Dupont-Aignan pour Debout La France ; François Fillon pour Les républicains ; Benoît Hamon pour le Parti socialiste  Jean Lasalle pour Résistons ! ; Marine Le Pen pour le Front National ; Emmanuel Macron pour le mouvement En marche ! ; Jean-Luc Mélenchon pour la France insoumise et Philippe Poutou pour le Nouveau Parti anticapitaliste.

Pour participer au scrutin, il faut être âgé de 18 ans ou plus au jour de l’élection, posséder la nationalité française, jouir de ses droits civiques et politiques, et enfin être inscrit sur les listes électorales. La révision des listes électorales utilisées en 2017 prend fin le 31 décembre 2016. Au-delà de cette date, les inscriptions en vue de voter lors de la présidentielle 2017 sont impossibles.

L’élection se déroule au suffrage universel au scrutin uninominal direct à deux tours. Elle est régie par les articles 6, 7 et 58 de la Constitution, la loi organique en établissant certains détails. Le candidat élu doit recueillir la majorité des suffrages exprimés. Si une majorité ne se dégage pas au premier tour, il est procédé à un second tour auquel participent les candidats arrivés en première et deuxième positions lors du premier tour.

La proclamation des résultats appartient au Conseil constitutionnel, qui est chargé de veiller à la régularité du scrutin. Le candidat proclamé élu est président de la République pour un mandat de cinq ans. Une même personne ne peut accomplir plus de deux mandats consécutifs.

Vous êtes à nouveau en ligne