Présidentielle : dix bulletins nuls, mais drôles

Une photo de Michel Blanc, Jean-Claude Dusse dans \"Les Bronzés font du ski\", retrouvée lors du dépouillement du second tour de l\'élection présidentielle dans un bureau de Lamballe (Côtes-d\'Armor), dimanche 7 mai 2017.
Une photo de Michel Blanc, Jean-Claude Dusse dans "Les Bronzés font du ski", retrouvée lors du dépouillement du second tour de l'élection présidentielle dans un bureau de Lamballe (Côtes-d'Armor), dimanche 7 mai 2017. (THOMAS HERCOUET / TWITTER)

Certains électeurs, qui ne voulaient pas choisir entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, se sont exprimés avec humour dans les urnes.

Ni l'une, ni l'autre, mais pas sans dérision. Dimanche 7 mai, lors du second tour de l'élection présidentielle, plus de 4 millions des électeurs, soit environ 8,5% des votants, ont opté pour un bulletin blanc ou nul.

>> DIRECT. Election présidentielle : suivez les réactions après le second tour

Certains d'entre eux, qui ont refusé de trancher entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, ont tenu à faire part de leur déception avec des bulletins forcément considérés comme nuls, mais avec un certain humour.

Franceinfo en a sélectionné dix.

Celui qui recale les "candidatures" de Macron et Le Pen 

Dans un bureau parisien, un électeur a choisi de répondre aux candidatures des deux finalistes de la course à l'Elysée en reprenant les codes de l'employeur qui éconduit un prétendant à un poste.

Beau joueur, il leur a tout de même souhaité "une pleine réussite" dans leur recherche d'emploi.

Celui qui a dessiné De Gaulle

La figure du général de Gaulle a été convoquée à de nombreuses reprises, à droite comme à gauche, durant cette campagne présidentielle. A Nancy (Meurthe-et-Moselle), un votant sans doute nostalgique du premier président de la Ve République a glissé un dessin de la tour Eiffel sur le point d'étreindre le "Grand Charles", rapporte L'Est républicain.

Celui qui a (presque) voté Le Pen

A Grenoble (Isère), Marine Le Pen aurait pu avoir une voix de plus. Sauf que non.

Celui qui veut se protéger des politiques

Sur Twitter, une internaute de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) a partagé le cliché d'un bulletin indiquant "De toute façon, on va se faire baiser, alors protégeons-nous !" accompagné d'un préservatif. L'histoire ne dit pas si l'une des personnes participant au dépouillement a gardé le moyen de contraception.

Celui qui vote pour le lave-linge

Dans le deuxième bureau de Coudekerque-Branche, dans le Nord, La Voix du Nord a repéré un électeur désabusé qui a choisi de porter son suffrage au lave-linge, "le seul qui respecte son programme".

Celui qui voulait voter (Michel) Blanc

Dans un bureau de Lamballe (Côtes-d'Armor), où Emmanuel Macron a remporté 78,5% des suffrages, un électeur a glissé une photo de Michel Blanc qui incarne Jean-Claude Dusse dans Les Bronzés du ski. Sur un malentendu...

Celui qui vote pour son joueur de foot préféré

Sans doute peu emballé par les deux finalistes à la présidentielle, un électeur du quartier niçois de Saint-Isidore (Alpes-Maritimes) a décidé de faire un clin d'œil à son joueur préféré, Mario Balotelli, star de l'OGC Nice, rapporte Nice-Matin. Il a donc imprimé un bulletin à son nom, en prenant soin de choisir la police la plus proche de celle des bulletins officiels. "Le candidat que j'avais choisi au premier tour a été éliminé et aucun des deux finalistes ne m'intéressait vraiment", a confié cet électeur de 20 ans.

Celui qui invite Marine Le Pen à rejoindre Donald Trump

Capture écran de France Bleu Drôme Ardèche de l\'article Les drôles de bulletins du second tour en Drôme Ardèche, lundi 8 mai 2017.
Capture écran de France Bleu Drôme Ardèche de l'article Les drôles de bulletins du second tour en Drôme Ardèche, lundi 8 mai 2017. (FRANCE BLEU DROME ARDECHE)

A Saint-Bonnet-de-Valclérieux (Drôme), une enveloppe contenant un billet d'un dollar et un message pour Marine Le Pen "pour rejoindre Trump" a été retrouvé, note France Bleu Drôme Ardèche. Dans la même région, un autre message a été retrouvé indiquant : "Les deux candidats sont des faux jetons menteurs. Je vote pour mon chien, lui est franc et fidèle."

Celui qui veut faire passer un message subliminal

A Gourin (Morbihan), un électeur a déposé une petite tranche d'andouille dans son enveloppe.

Celui qui fait confiance à Pikachu

Cet internaute a glissé une carte Pokemon de Pikachu dans son enveloppe en précisant : "Me déçoit pas !" (sic).