Présidentielle : 9 personnes en garde à vue après la manifestation "anticapitaliste" organisée à Paris

Des forces de l\'ordre sont déployées au cours d\'une manifestation \"anticapitaliste\" organisée dimanche 7 mai dans le quartier de Ménilmontant, à Paris.
Des forces de l'ordre sont déployées au cours d'une manifestation "anticapitaliste" organisée dimanche 7 mai dans le quartier de Ménilmontant, à Paris. (MAXPPP)

Au total, plus de 140 personnes ont été interpellées.

Neuf personnes ont été placées en garde à vue à l'issue d'une manifestation "anticapitaliste" organisée dimanche 7 mai, au soir de l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République, a indiqué la préfecture de police, lundi matin. On leur reproche notamment des faits de violences, de dégradations volontaires ou encore une entrave à la circulation.

De nombreux dégâts matériels

Au total, 141 personnes ont été interpellées parmi les plus de 300 participants à ce regroupement dans le quartier de Ménilmontant. De nombreuses dégradations ont été constatées. Un véhicule particulier a vu sa vitre brisée, un véhicule de police a été dégradé à la suite de jets de projectiles et la vitre d'une école a été cassée, ajoute la préfecture. Aucun blessé n'avait été signalé dans la matinée.