Présidentielle 2017 : le poids des électeurs indécis

FRANCE 3

À 20 jours du premier tour de la présidentielle, on constate que rarement une élection n'aura été aussi incertaine. Les indécis détiennent aujourd'hui la clé du scrutin. 40% des électeurs ne savent toujours pas quel bulletin mettre dans l'urne. 

Dans le coeur des électeurs, l'incertitude règne en maître. Quel candidat aura leur voix ? Nombreux sont ceux qui n'ont pas encore fait leur choix. À trois semaines du premier tour, une grande incertitude se reflète dans les sondages. Parmi les électeurs certains d'aller voter, 40% se déclarent indécis. Une volatilité qui se retrouve surtout chez les électeurs d'Emmanuel Macron et Benoît Hamon. La moitié de leurs électeurs potentiels sont susceptibles de changer d'avis au dernier moment.

Une cristallisation des intentions de vote tardive

Quant à Marine Le Pen et François Fillon, ils peuvent compter sur un socle électoral bien plus solide. Près de quatre électeurs sur cinq sont sûrs de leur choix. Ce politologue l'affirme, la cristallisation des intentions de vote sera tardive. "Les débats vont être décisifs . (...) Ces dernières semaines de scrutin peuvent encore rebattre les cartes", assure Gaël Sliman, président de l'institut de sondage Odoxa. Alors que la campagne s'accélère, pour les candidats rien ne semble joué. Les indécis pourraient bien faire basculer les rapports de force.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne