VIDEO. Municipales : "Un désaveu très fort pour le gouvernement", fustige Copé

France 2

Le président de l'UMP s'est félicité des résultats obtenus par son parti au premier tour des municipales.

>Suivez les municipales en direct et en vidéo

Jean-François Copé a été réélu dès le premier tour, dimanche 23 mars, dans sa commune de Meaux (Seine-et-Marne). Interrogé sur France 2, le président de l'UMP a estimé que les résultats obtenus par le PS au niveau national étaient une sanction directe de la part des électeurs contre la majorité de gauche. "L'UMP a recueilli des suffrages très importants sur toute la France. Les conditions sont réunies pour qu'au second tour, l'opposition UMP avec ses alliés de l'UDI emportent de très nombreuses villes, a-t-il affirmé. C'est évidemment la marque d'un désaveu très fort pour la politique gouvernementale, ce que d'ailleurs on entendait beaucoup sur le terrain ces derniers mois."

"Appel solennel" aux électeurs FN

"Je veux appeler solennellement les Françaises et les Français qui ont voté pour le Front national pour marquer leur colère ou leur exaspération, à reporter leur voix sur les candidats de l'UMP la semaine prochaine, a-t-il poursuivi. Car s'ils ne le font pas, ce sera un coup de pouce pour la gauche." Contrairement au PS, qui a indiqué qu'il n'hésiterait pas à se retirer partout où un désistement permettra de faire barrage au Front national en cas de triangulaire, l'UMP n'exige pas la même chose. Les candidats UMP arrivés en troisième position, derrière le PS et le FN, sont appelés par leur parti à continuer leur campagne pour le second tour. 

Vous êtes à nouveau en ligne