VIDEO. Municipales : Steeve Briois (FN) ravi d'avoir battu "le système mafieux socialiste" à Hénin-Beaumont

France 2

Le candidat FN de cette ville du Pas-de-Calais a été élu maire dès le premier tour. 

>Suivez les municipales en direct

"Je remercie les électeurs pour leur bon sens, car ils ont mis un terme à un système mafieux, le système socialiste qui a fait tant de mal à ce bassin minier." Le nouveau maire d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), le frontiste Steeve Briois, s'est félicité d'avoir été élu dès le premier tour, dimanche 23 mars. Il n'a pas manqué de rappeler, sur France 2, que l'ancien maire PS de la ville, Gérard Dalongeville, avait été exclu du PS en 2009 puis condamné à trois ans de prison ferme et 50 000 euros d'amende en 2013 pour corruption et détournement de fonds publics.

"La sécurité sera ma priorité"

"Hénin-Beaumont est touchée de plein fouet par le chômage, l'insécurité, les délocalisations, a-t-il commenté, tandis que Marine Le Pen l'écoutait sur le plateau. Tous ceux qui ont été au pouvoir jusqu'aujourd'hui n'ont absolument rien fait. Il est normal que les Héninois fassent confiance à des gens qui demain incarneront le vrai changement. C'est une victoire pour la France en réalité."

Interrogé par David Pujadas sur sa première réforme en tant que maire de la ville, Steeve Briois a répondu : "Elaborer un budget pour 2014. (...) Nous allons nous attacher pour modifier par exemple le rôle de la police municipale. Notre lutte contre l'insécurité sera notre première priorité. Egalement, nous avons en tête de diminuer la fiscalité dans les prochains mois."

Vous êtes à nouveau en ligne