VIDEO. Municipales : à Strasbourg, la balle au centre

La ville du Parlement européen va-t-elle rester cet îlot de centre gauche dans une Alsace très à droite ? Duel serré avec une ancienne maire du centre droit ou triangulaire avec un candidat RBM issu du... centre ? Sans compter la liste centriste de l'UDI.

A quatre jours du premier tour, la mairie de Strasbourg (Bas-Rhin) se joue plus que jamais au centre. Ces dernières semaines, les Strabourgeois scrutent la revanche possible de l'ancienne maire UMP Fabienne Keller, battue en 2008.

Cette femme jadis décrite comme autoritaire et sévère serait aujourd’hui une candidate "à l’écoute". Sous l'étiquette UMP-Modem, elle laboure depuis un an le terrain occupé par son principal rival, le maire sortant et candidat PS-PRG-MRC Roland Ries. Un homme discret et pragmatique qui ne craint que le vote sanction adressé au gouvernement…

Un duel serré annoncé

Roland Ries, Fabienne Keller, des rivaux pas si différents politiquement… du centre gauche au centre droit, ils laissent peu de place au candidat centriste, François Loos (UDI). 

Parmi les 10 listes en lice, celle du Front de gauche et des Verts, et aussi un Rassemblement Bleu Marine dont le candidat est issu du... centre. Ne dites pas à Jean-Luc Schaffhauser qu'il est d'extrême droite, il "reste centriste, dans le sens où [il] reste conservateur et social".

Vous êtes à nouveau en ligne