VIDEO. Municipales à Paris : "Benjamin Griveaux fait une bonne campagne de terrain", estime Stanislas Guerini

FRANCE INTER

Le délégué général de La République en marche était l'invité de France Inter. Il a jugé que la campagne de l'ancien porte-parole du gouvernement est "dynamique". 

"Benjamin Griveaux fait une bonne campagne de terrain, a estimé Stanilas Guérini, le délégué général de La République en marche jeudi 24 octobre sur France Inter à propos des municipales à Paris. Il fait le rassemblement. Il y a des maires d'arrondissements venus de la gauche, de la droite qui ont décidé de le rejoindre. Il y a une dynamique sur le terrain", a-t-il poursuivi. 

Un appel au rassemblement lancé à Cédric Villani 

Alors que Benjmain Griveaux, le candidat investi par La République en marche, a vu Cédric Villani présenter une candidature dissidente, Stanislas Guérini estime que LREM n'a "aucun intérêt à partir divisés. Je crois que si nous voulons porter un projet pour Paris, c'est que nous estimons que la ville est mal administrée aujourd'hui".

"Rassemblons-nous, a-t-il lancé, c'est la raison pour laquelle nous avons fait ce choix - à la demande du candidat que nous avons investi, Benjamin Griveaux - de ne pas exclure Cédric Villani parce que moi, je veux faire le rassemblement", a déclaré Stanislas Guérini. 

C'est à la fin du bal, qu'on paye les musiciens et je souhaite qu'avant le premier tour, nous partions rassemblés.

Stanislas Guérini

à franceinfo

Concernant les élections municipales, Stanislas Guerini a rappelé les objectifs du parti : "Je veux qu'on multiplie par cinq le nombre d'élus locaux de la République en marche", passant de 2 000 à 10 000. "Mais je ne suis pas là pour faire des comptes d'apothicaire. Ce qui est important, c'est que dans chaque village, chaque ville de France, il puisse y avoir des élus locaux marcheurs, parce que c'est une condition pour agir", a-t-il conclu.

Vous êtes à nouveau en ligne