VIDEO. Que disent les abstentionnistes entre les deux tours des municipales ?

PATRICE MACHURET - FRANCE 3

Voici les témoignages recueillis par nos confrères de France 3 dans les quartiers nord de Marseille et celui de la Mosson, à Montpellier.

Le premier tour des élections municipales a été marqué par un record d’abstention et une montée du Front national, une nouvelle preuve du désamour croissant des Français pour la chose politique, ou pour la classe politique elle-même. Comment mobiliser les abstentionnistes, notamment dans les quartiers populaires ? La réponse sera la clé du second tour. Dans les quartiers nord de Marseille (Bouches-du-Rhône), un électeur sur deux ne s'est pas déplacé aux urnes au premier tour.

"Ils en ont marre de tous les hommes politiques"

"Ça ne sert à rien de voter", lance un homme. "Ils en ont marre de tous les hommes politiques, les gens, vous les mettez tous ensemble, c'est tous des escrocs", assène une vieille dame. Ces quartiers rongés par le chômage sont démobilisés. Dans le quartier défavorisé de la Mosson, à Montpellier (Hérault), c'est la même rengaine, la politique locale n'intéresse plus. Voici les témoignages recueillis par nos confrères de France 3.

Vous êtes à nouveau en ligne