VIDEO. Copé "très heureux" de la victoire de NKM à la primaire UMP à Paris

Le président de l'UMP appelle sa formation à "partir en campagne", "parce que le plus dur reste à faire".

Jean-François Copé est "très heureux de l'issue de ces primaires, très heureux que Nathalie Kosciusko-Morizet l'ait emporté". Selon le président de l'UMP, le score de NKM  - 58,16% - à la primaire de son parti pour les municipales de 2014 à Paris "ne fait pas débat". Invité de France 2, mardi 4 juin, le député-maire de Meaux a invité "chacun à se retrouver, se rassembler autour de celle qui sera notre candidate pour la reconquête du cœur des Parisiens et Parisiennes". "Il faut maintenant partir en campagne parce que le plus dur reste à faire", a-t-il insisté.

La droite peut-elle vraiment ravir Paris à la gauche ? "Oui, je le crois, parce que Nathalie Kosciusko-Morizet est une excellente candidate, du fait de sa personnalité, de son parcours." De plus, aux yeux de l'ex-ministre, "partout en France, y compris à Paris, de plus en plus de Français ont vraiment envie de donner un avertissement à François Hollande, à cette politique" qui "n'a plus rien à voir avec ce que l'on veut pour un grand pays, lorsqu'il s'agit de se redresser dans une période de crise".

Quant aux tensions pendant cette compétition, elles sont le signe de "l'apprentissage de la démocratie" interne, a répété Jean-François Copé. "C'est une longue route". "Traditionnellement, l'UMP est plutôt dans une démarche d'action, au gouvernement", alors que dans l'opposition, "c'est une autre approche".

Vous êtes à nouveau en ligne