RN : Marine Le Pen fait sa rentrée politique dans le Var

FRANCEINFO

Le Rassemblement national a fait sa rentrée dimanche 15 septembre à Fréjus (Var). Elle a lancé la bataille des municipales, une étape pour la présidente du RN avant l'Élysée.

Marine Le Pen a choisi Fréjus (Var), la plus grande ville dirigée par le Rassemblement national depuis 2014, pour lancer la campagne des municipales dimanche 15 septembre. À la tribune, elle a déroulé ses ambitions de grande conquête pour mars 2020, avec à la clef des envies d'alliance avec toutes les droites et la gauche souverainiste. "Les fusions de liste sont parfaitement possibles au second tour. Nous y sommes ouverts", a-t-elle lancé.

2022 dans la tête de Marine Le Pen

L'objectif du Rassemblement national est de gagner plus de villes en prenant pour socle le résultat des élections européennes. En ligne de mire, les 190 communes de plus de 3 500 habitants où la liste RN avait dépassé les 40% lors des européennes. Une occasion de réduire une fois de plus ces élections à un duel avec Emmanuel Macron. "Les Français ont recomposé la vie politique en considérant qu'il y avait un grand débat entre Emmanuel Macron, le mondialisme qu'il représente, et le Rassemblement national qui défend l'identité et la souveraineté de la France", estime Nicolas Bay, député européen RN. Dans l'esprit de Marine Le Pen et des militants, c'est l'élection de 2022 qui se prépare, avec comme marchepied les municipales avant les départementales et les régionales. La direction du parti tente de constituer un maximum de listes pour les municipales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne