Municipales 2020 : à Lille, Martine Aubry arrive en tête, devant Stéphane Baly

Martine Aubry, maire PS de Lille (Nord) et candidate à sa réelection, le 1er février 2020. 
Martine Aubry, maire PS de Lille (Nord) et candidate à sa réelection, le 1er février 2020.  (DENIS CHARLET / AFP)

L'ancienne ministre socialiste est suivie par les candidats Stéphane Baly (EELV) et Violette Spillebout (LREM) ayant respectivement obtenu 24,53% et 17,53% des voix. 

Le quatrième mandat lui tend les bras. Lille (Nord), bastion des socialistes depuis des décennies, devrait rester dans l'escarcelle de Martine Aubry. A la tête de la ville depuis 2001, cette dernière recueille 29,8% des voix lors du premier tour des élections municipales, dimanche 15 mars. L'édile est suivie par son adversaire écologiste, Stéphane Baly, qui, avec 24,53%, surpasse la bonne performance d'EELV aux européennes (21,7%). 

>> Municipales 2020 : découvrez les réactions et analyses dans notre direct

En troisième position, on retrouve la candidate LREM, Violette Spillebout avec 17,53% des voix. L'ex-directrice de cabinet de Martine Aubry, qui a travaillé treize ans sous les ordres de l'ancienne patronne du PS, n'a pas réussi à déstabiliser son ancienne cheffe, malgré une campagne lancée très tôt. Il faut dire aussi que le mouvement présidentiel n'est pas parti uni dans cette bataille. Violette Spillebout parvient toutefois à assurer sa place au second tour, qui l'opposera à la maire sortante et au candidat EELV. 

Le premier tour de ces élections a par ailleurs été marqué par une très forte abstention (67,38%), soit près de 15 points de plus qu'en 2014. Difficile pour autant de comparer les deux scrutins, en raison de l'épidémie de Covid-19 qui touche actuellement la France. 

Une triangulaire au second tour

Rivale malheureuse de Violette Spillebout à l'investiture du parti macroniste, la députée Valérie Petit a, après avoir claqué la porte de LREM, rejoint, avec l'actuel responsable de l'opposition municipale, Thierry Pauchet, la liste de l'ex-ministre de Nicolas Sarkozy, Marc-Philippe Daubresse (LR). Ce dernier, visé par une enquête du Parquet national financier quelques jours avant ce premier tour, recueille 8,24% des voix. 

Du côté de La France insoumise, le jeune enseignant Julien Poix obtient 8,84% des voix tandis que le Rassemblement national avec Eric Cattelin-Denu rassemble 6,84% des suffrages. 

> Pour voir les résultats de Lille (Nord) en détail 

Vous êtes à nouveau en ligne