Puy-de-Dôme : la commune d'Esteil est toujours sans maire

Esteil, 55 habitants dans le Puy-de-Dôme, n\'a toujours pas de maire, faute de candidat.
Esteil, 55 habitants dans le Puy-de-Dôme, n'a toujours pas de maire, faute de candidat. (JULIETTE MICHENEAU / RADIO FRANCE)

Selon France Bleu Pays d'Auvergne, une délégation spéciale, de trois personnes, vient d'être nommée par la préfecture pour administrer la commune et organiser de nouvelles élections.

La commune compte 55 habitants mais n'a toujours pas d'édile. À Esteil, dans le Puy-de-Dôme, le mandat de l'ancien maire Serge Hercegfi s'est achevé en mars dernier mais aucune liste ne s'est constituée pour lui succéder aux dernières municipalesUne délégation spéciale a été nommée par la prefecture pour administrer la commune et organiser de nouvelles élections, indique France Bleu Pays d'Auvergne.

Marc Jamon, ancien premier adjoint à Issoire et à la tête de cette délégation spéciale, reconnaît que la tâche peut faire peur : "Le maire, c'est la seule personne pratiquement qu'on va voir n'importe quand pour faire n'importe quoi, 365 jours par an."

Dans les grosses collectivités, il y a des grosses administrations et pas mal d'adjoints. C'est plus facile à organiser que dans une petite commune, j'en suis conscient.Marc Jamon, à la tête de la délégation spécialeà France Bleu Pays d'Auvergne

La commune d'Esteil a jusqu'à la mi-septembre pour constituer un conseil municipal. Sinon, la préfecture enclenchera une fusion avec une commune voisine. Ce village n'est pas le seul en France à ne pas avoir eu de liste aux élections municipales. Le 3 juillet dernier, le ministère de l'Intérieur indiquait à franceinfo que 17 communes n'avaient pas encore élu de maire, ce qui est près de trois fois plus qu'il y a six ans. 

Vous êtes à nouveau en ligne