Municipalités écologistes : à l'épreuve de la canicule

France 2

L’année 2020 s’annonce comme la plus chaude jamais enregistrée. La hausse des températures est particulièrement ressentie dans les villes. Face à l’épisode de canicule, les municipalités tentent de végétaliser davantage, notamment les mairies écologistes.

A Bordeaux (Gironde), la température frôle les 40 degrés ce dimanche 9 août. Les habitants espéraient retrouver de la fraîcheur grâce au nouveau maire écologiste. Ouverture des parcs le soir, installation d’arbres en pot, les mesures anti-canicule laissent finalement les Bordelais mitigés. "C’est ridicule, déplore un habitant. Bordeaux est une ville sans parc, sans arbre, et le peu d’arbres qu’on a… regardez ce qu’ils mettent." "Décoratif oui, mais rafraîchissant je ne pense pas", témoigne quant à elle une autre passante.

"On a fait avec les moyens du bord"

Des arbustes en pot pour végétaliser les places les plus minérales, des aménagements improvisés du propre aveu du maire écologiste Pierre Hurmic. "On a fait avec les moyens du bord, concède-t-il, un mois après son élection. On ne peut pas planter d’arbres, on essaie de recycler ce qui existait avant. On n’avait pas vraiment le choix."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne