Municipales : quels sont les membres du gouvernement qui se lancent dans la campagne ?

Edouard Philippe et ses ministres, le 25 novembre 2019, à Matignon, à Paris.
Edouard Philippe et ses ministres, le 25 novembre 2019, à Matignon, à Paris. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Plusieurs ministres ou secrétaires d'Etat ont décidé de participer aux élections municipales qui se dérouleront les 15 et 22 mars. Voici celles et ceux qui se sont déjà déclarés.

La liste n'est pas encore définitive, mais elle commence à s'étoffer. Plusieurs ministres et secrétaires d'Etat ont d'ores et déjà annoncé leurs intentions de se lancer dans la compagne des élections municipales. A deux mois du scrutin, plusieurs membres du gouvernement d'Edouard Philippe réfléchissent encore, mais certains ministres sont déjà sortis du bois. Franceinfo fait une revue des troupes.

Marlène Schiappa à Paris

La secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes a annoncé, jeudi 9 janvier, sa candidature à Paris dans le journal Le Parisien"pour soutenir Benjamin Griveaux", le candidat investi par La république en marche. Marlène Schiappa participera à la bataille dans le 14e arrondissement, là où se présente le dissident LREM Cédric Villani. "Je le dis pour faire taire certaines rumeurs disant que l'Elysée soutiendrait en cachette Cédric Villani : c'est faux", affirme-t-elle.

Elle a justifié aussi le choix de cet arrondissement par le fait qu'elle a vécu dans ce quartier de Paris, où elle a été candidate aux municipales de 2001 "sur une liste associative de gauche". Elle a précisé enfin qu'elle ne serait pas tête de liste et qu'elle resterait au gouvernement "avec l'accord plein et entier du président et du Premier ministre".

Didier Guillaume à Biarritz face à Jean-Baptiste Lemoyne

Didier Guillaume doit encore officialiser l'information, samedi, lors d'un meeting, mais la candidature du ministre de l'Agriculture à la mairie de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) n'est plus un secret. Didier Guillaume "fera sa déclaration de candidature officielle samedi 11 [janvier] à 11 heures", a indiqué son attaché de presse à l'AFP, confirmant une information d'Europe 1. Cette dernière a également démenti les rumeurs de démission du ministre en rappelant que "la règle du Premier ministre était que les ministres en campagne pouvaient garder leur poste jusqu'aux élections".

Le ministre de l'Agriculture, qui sera candidat sur une liste composée de personnalités locales, sera opposé à un autre membre du gouvernement, Jean-Baptiste Lemoyne. Le secrétaire d'Etat au Tourisme et au Commerce extérieur  figure sur la liste du maire sortant de la cité balnéaire, Michel Veunac (MoDem).

Gérald Darmanin à Tourcoing

Le ministre de l’Action et des Comptes publics a confirmé, dès septembre, être candidat aux élections municipales de son fief, la ville de Tourcoing. "Je ne sais pas à quelle place (...). Ça dépendra de l’équipe municipale, de ce que pensent les Tourquennois, du président de la République", avait-il déclaré sur France 3. Gérald Darmanin doit annoncer en février sa position sur la liste. 

Sébastien Lecornu à Vernon 

Sébastien Lecornu, ministre chargé des Collectivités Territoriales, a déclaré en septembre qu'il serait candidat à la mairie de Vernon (Eure). "Mon sucesseur François Ouzilleau a fait du très bon travail à la tête de la mairie de Vernon, a estimé le ministre. Je suis resté le chef de l'équipe municipal, l'animateur politique de la majorité. Je serai candidat en 1 ou en 3 de la liste, je le dirai aux Vernonnais en février."

Geneviève Darrieussecq à Mont-de-Marsan

"Mont-de-Marsan, c'est mes tripes, c'est ma ville (...). Je veux participer à cette élection, je serai candidate dans cette élection municipale", a déclaré à la rentrée la secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées. Après avoir songé à briguer la tête de liste, l'ancienne maire du MoDem se contentera de figurer sur la liste menée par le maire sortant Charles Dayot dans la préfecture des Landes.

Marc Fesneau à Marchenoir

Le ministre en charge des relations avec le Parlement, Marc Fesneau, sera candidat dans sa commune de Marchenoir (Loir-et-Cher). L'ancien maire de ce village de quelque 700 habitants sera "sur la liste comme conseiller municipal de base", confirme-t-il à franceinfo.

Vous êtes à nouveau en ligne