Municipales : ils découvrent que leur tête de liste est encartée au Front national

Capture d\'écran de Google Maps pointant Montverdun (Loire) où des colistiers ont découvert que leur tête de liste est encartée au FN depuis 2009.
Capture d'écran de Google Maps pointant Montverdun (Loire) où des colistiers ont découvert que leur tête de liste est encartée au FN depuis 2009. (GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO)

C'est la surprise vécue par les colistiers de Didier Lafond, à Montverdun (Loire).

L'entre-deux-tours des élections municipales est plein de couacs et de trahisons. Mais il réserve également des surprises. À Montverdun (Loire), des colistiers ont découvert que leur tête de liste était encartée au Front national, rapporte le quotidien régional Le Progrès, mercredi 26 mars.

"J'ai adhéré au FN sur un coup de tête. C'était à une soirée entre copains en 2009. Ils m'avaient offert l'adhésion. Mais c'est tout. Je n'ai jamais fait de politique", se défend Didier Lafond auprès du journal. Mais il omet quelques faits. "Il a bien été le suppléant de la candidate FN, Michèle Agrafeil, sur le canton de Saint-Haon-le-Châtel, en 2011", précise Le Progrès.

Une réunion a été organisée, mardi, jour limite de dépôt des listes pour le second tour. Les colistiers ont demandé à Didier Lafond de se retirer de la course. Sauf qu'il avait déjà déposé la liste le matin même à la sous-préfecture.

Vous êtes à nouveau en ligne