Municipales : Édouard Philippe remporte Le Havre

FRANCE 2

Au Havre (Seine-Maritime), le premier ministre Édouard Philippe l'emporte largement, malgré un fort taux d'abstention. Il devance le communiste Jean-Paul Lecoq avec 58,8% des suffrages. Un succès analysé par la journaliste Nathalie Saint-Cricq sur le plateau du 13 Heures.

Lors du second tour des élections municipales, Édouard Philippe est revenu victorieux en totalisant 58,8% des voies au Havre (Seine-Maritime). Il aurait reçu les félicitations du chef de l'État pour "sa belle victoire". Des féliciations qui s'expliquent tout d'abord "par la politesse du président de la République", assure la journaliste Nathalie Saint-Cricq sur le plateau du 13 Heures. "Le paradoxe, c'est aussi qu'Édouard Philippe est le chef de la majorité (LREM, NDLR), mais n'a pas sa carte à la république en Marche. C'est pourtant celui qui a fait l'un des meilleurs scores, ou plutôt le meilleur score dans l’Île-de-France."

Un choix cornélien pour Emmanuel Macron

Toujours selon Nathalie Saint-Cricq, Emmanuel Macron est "confronté à deux choix". "Le premier choix, c’est d’impulser un changement de cap, d’orientation. Avec les deux dernières années qui ne seront plus comme avant, il est à peu près obligé de changer Édouard Philippe. Il est aimé des Français, avec tous les sondages qui vont dans ce sens-là. Il remonte à mi-mandat, c’est quelque chose de rare" L’autre choix serait de "rester à Matignon, une décision qui devrait être connue dans le courant de la semaine", estime la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne