Municipales : à Strasbourg, une alliance LREM-LR pourrait torpiller les écologistes

Après l'échec des négociations avec les socialistes, la candidate écologiste se retrouve face à une alliance entre le candidat LREM et celui des Républicains. 

À six jours du second tour des élections municipales, cap sur Strasbourg (Bas-Rhin) où le candidat écologiste a fait 28% au premier tour. Mais l'entre-deux tours ne s'est pas passé comme prévu, le candidat n'ayant pas pu s'allier aux Socialistes, alors que son adversaire LREM a reçu le soutien des Républicains. Dans les rues, Alain Fontanel ex-PS devenu "marcheur", fait campagne avec le LR Jean-Philippe Vetter, ce qui suscite l'incompréhension de certaines électeurs.

Le PS rêve d'une remontada

"Je suis plutôt à gauche, je pensais voter pour vous. Mais c'est vrai qu'une alliance avec la droite... il y a un truc qui bloque", exprime un électeur au candidat de la majorité présidentielle. "On laisse de côté les histoires d'étiquette, et on regarde localement ce qui compte", répond Alain Fontanel. Dans le viseur de cette alliance, la candidate Jeanne Barseghian qui bat le pavé pour convaincre les commerçants. En embuscade, la socialiste Catherine Trautmann croit en une "remontada".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne