Municipales 2020 : le maire d'une commune du Tarn interdit le tractage sur les marchés

France 3

L'heure est aux programmes de campagne des candidats aux municipales 2020. Comment convaincre les électeurs ? À Rabastens, dans le Tarn, la distribution de tracts est interdite sur les marchés le samedi matin. Le maire sortant, qui ne se représente pas, a pris cette décision par arrêté, car il estime que le tractage est un trouble à l'ordre public.

En pleine campagne des municipales 2020, le marché du mardi matin de Rabastens, dans le Tarn, est bien calme. Rien à voir avec celui du samedi, le terrain de jeux idéal des candidats pour leur tractage, ce qui n'est pas forcément du goût des commerçants. "C'est une perte du chiffre d'affaires de 30 à 60% quand il y a trop d'hommes politiques à un endroit. On en a fait part au maire, parce que ça devenait embêtant", explique l'un d'entre eux.

Les habitants de la commune divisés sur la question

L'élu a alors publié un arrêté municipal il y a quelques jours, interdisant le tractage sur le marché pour trouble à l'ordre public. Il assure que les Rabastinois ne pouvaient plus circuler correctement dans les allées. Si elles veulent distribuer leurs tracts, les quatre listes doivent désormais prendre un stand. Ce que certains candidats, comme Nicolas Guéraud (SE) et Alain Brest (SE), trouvent disproportionné. Les habitants sont, eux, un peu divisés sur la question.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne