Municipales 2020 : des communes sans candidat

France 3

À quelques jours du premier tour des élections municipales, qui aura lieu dimanche 15 mars, France 3 s'est intéressée aux petites communes rurales où personne ne se présente.

Le premier tour des élections municipales se déroulera le dimanche 15 mars, et certaines communes n'ont toujours pas de candidat. À Sabadel-Lauzès (Lot), le maire a décidé de raccrocher l'écharpe. Après deux mandats à la tête de la commune, Patrick de Toffoli souhaite passer la main. "D'abord il y a une limite d'âge. Je pense que 71 ans, c'est un âge certes pas canonique, mais qui commence à compter. Et j'avais l'espoir que la ville ait une nouvelle équipe un peu plus rajeunie", explique-t-il. Pourtant, aucun candidat n'a fait acte de candidature pour succéder à Patrick de Toffoli.

Une délégation spéciale

Une situation à laquelle sont confrontées deux autres communes lotoises situées dans le même secteur : Lauzès, et Orniac. Il n'est pas rare que des petites communes rurales se retrouvent sans candidats au premier tour du scrutin. Dans la plupart des cas, une liste se constitue entre les deux tours. Mais il peut aussi arriver que personne ne se présente et que la commune se retrouve sans successeur au maire sortant à l'issue des élections. "S'il n'y a pas de candidat pour les deux tours, le préfet désigne dans les huit jours qui suivent le scrutin une délégation spéciale qui va gérer les affaires courantes de la commune pendant au maximum trois mois", précise Nicolas Regny, secrétaire général de la préfecture du Lot.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne