VIDEO. Municipale à Paris : Gaspard Gantzer et Cédric Villani, deux anciens proches d'Anne Hidalgo, attaquent son bilan

FRANCEINFO

Les deux hommes, tous les deux candidats à la mairie de Paris, ont dressé le bilan du mandat en cours, mercredi sur franceinfo. 

La course pour l'élection municipale à Paris est bien lancée ! Après la démission mercredi 27 mars de Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi du gouvernement, le nombre de prétendants augmente. Parmi ceux qui se verraient bien à la tête de la mairie de Paris, il y a le député LREM Cédric Villani et l'ancien conseiller en communication de François Hollande, Gaspard Gantzer. Les deux hommes ont aussi un point commun : ils ont soutenu Anne Hidalgo lors de la dernière élection avant de la critiquer aujourd'hui. 

"Elle a échoué"

Gaspard Gantzer, qui avait été porte-parole de l'ancien maire de Paris Bertrand Delanoë, a rappellé sur franceinfo mercredi soir qu'il avait voté pour Anne Hidalgo en 2014. "Je suis extrêmement déçu. C'est un problème de résultats : Anne Hidalgo a échoué, dit-il. Elle a échoué sur la propreté, la ville est sale. Elle a échoué sur l'immobilier, il est impossible de se loger quand on est une classe moyenne et les transports ne fonctionnent pas. Ce qui est sûr, c'est que le bilan est un sacré boulet pour Anne Hidalgo", conclut l'ancien conseiller de François Hollande. 

Pour Cédric Villani, qui présidait le comité de soutien à Anne Hidalgo en 2014, "il y a un bilan et une méthode de l'équipe de la municipalité dont je ne peux me satisfaire. En particulier, une chose décriée par beaucoup de monde : la façon clivante dont la ville de Paris s'est organisée." Selon le député LREM, la maire de Paris était "en guerre contre la couronne, en guerre contre la région, en guerre contre l'État parfois sur des problèmes de sécurité comme on l'a vu encore récemment sur la question des migrants". 

Vous êtes à nouveau en ligne