''Il n'aura certainement pas besoin de moi'' : au Perray-en-Yvelines, la passation de pouvoir compliquée entre la maire sortante et son jeune successeur de 25 ans

Paulette Deschamps, le 13 septembre 2019.
Paulette Deschamps, le 13 septembre 2019. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Au Perray-en-Yvelines, le Républicain Geoffroy Bax de Keating, 25 ans, supplante dans un climat tendu la socialiste Paulette Deschamps, 80 ans, en place depuis 1999 et qui était candidate à sa réélection.

Les transitions se font parfois en douceur ou alors à couteaux tirés. Un grand nombre de conseils municipaux ont élu leur maire ce week-end. Une équipe municipale laisse la place à une autre. Et parfois, la campagne des élections municipales a laissé des traces, comme au Perray en Yvelines, tout près de Rambouillet, où le plus jeune maire d'Île-de-France a été élu samedi. Le Républicain Geoffroy Bax de Keating, 25 ans, supplante la socialiste Paulette Deschamps, 80 ans, en place depuis 1999 et qui était candidate à sa réélection.

La maire sortante ne donnera aucun conseil à son cadet

Les gestes sont encore hésitants, il n'est maire que depuis quelques minutes, alors au moment d'enfiler l'écharpe tricolore, Geoffroy Bax de Keating la met à l'envers... "La prochaine fois, je tâcherai de la mettre dans le bon sens", promet-il. Anecdote souriante au milieu d'un conseil municipal tendu. La maire sortante, Paulette Deschamps, vit mal cette courte défaite. Une cinquantaine de voix seulement. Après vingt ans comme maire, elle ne compte pas donner de conseils à son cadet. D'ailleurs, il ne lui en a pas demandé. "Je crois que c'est un monsieur qui sait tout, grince la candidate battue. Il n'aura certainement pas besoin de moi."

Pourtant, il faut bien opérer la transition et c'est l'administration qui sen charge. ''Il y a un directeur général des services qui passe le relais, indique Paulette Deschamps. C'est lui qui a toute l'administration, il passe d'un maire à l'autre.'' Résultat, depuis le second tour des élections, les deux maires, l'élu et la sortante, ne se sont pas croisés. "Il y avait une sorte d'agenda partagé avec madame Deschamps, où elle faisait le matin, je faisais l'après-midi", raconte Geoffroy Bax de Keating.

"On va l'accompagner pour lui expliquer"

Seulement quelques mots échangés en guise de transition, et les deux maires se séparent. Pour le jeune élu, place au travail, mais aussi quand même à la célébration. Un barbecue est organisé par son équipe. On plaisante autour de l'écharpe tricolore, la maman félicite son fils, et la patronne de Geoffroy également. Il s'agit d'Anne Cabrit, conseillère régionale et présidente de l'Agence des espaces verts d'Île-de-France. Geoffroy est son directeur de cabinet. Elle va donc l'aider également pour la transition.

Je vais l'épauler sur des sujets qu'il ne connaît pas, sur des terminologies.Anne Cabrità franceinfo

''On doit siéger dans certaines assemblées, explique Anne Cabrit. Par exemple, ici, on dépend du parc national de la haute vallée de Chevreuse, donc il va siéger obligatoirement au parc. On va l'accompagner pour lui expliquer. Il faut qu'on fasse passer un peu notre savoir. On doit être un peu un tuteur pendant quelques mois, au besoin.'' Elle va aussi lui accorder un temps partiel ou un aménagement de poste pour lui permettre de prendre ses marques de maire.

Vous êtes à nouveau en ligne