Haute-Vienne : un maire adjoint est centenaire

FRANCE 3

Louis Dauny, premier adjoint des Grands-Chézeaux en Haute-Vienne, fête son centième anniversaire. Une vie d'homme investi pour sa commune.

Sur le carton d'invitation, il pose en tenue de foot et a vingt ans. Pourtant, Louis Dauny souffle ses cent bougies. Une vie d'homme s'est écoulée depuis cette photo : le mariage, trois enfants, sept petits enfants et huit arrière-petits-enfants... Des années passées comme si ne rien n’était pour cet adjoint de maire : "Je n'arrive pas à réaliser que j'ai 100 ans, j'ai beaucoup de chance ! D'abord d'être à peu près valide. Le monde évolue, vite..." témoigne-t-il.  

Une vie au service de sa commune

Depuis l'enfance, Louis s'est investi dans la vie de la commune. Après la guerre en 1945, il est devenu adjoint des Grands-Chézeaux en Haute-Vienne. 74 ans après, il l'est toujours ! Mais pour les prochaines municipales cette fois-ci, son nom n'y sera plus. "Non, ce ne serait pas raisonnable", confie-t-il. Évidemment, avec son expérience de premier adjoint, le fauteuil de maire lui a été proposé, mais il a toujours refusé. "Je n'ai jamais voulu être maire ! Ça fait trop de soucis", explique-t-il. Avec le maire, depuis trente ans, ils n'ont jamais eu une discorde. Amoureux de son village, Louis a décidé de passer la main. Mais l'ancien chef d'entreprise ne va pas s'arrêter, et compte rendre visite aux personnes seules.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne