Danielle Simonnet : "Le logement est la problématique numéro un" à Paris

Danielle Simonnet est l'invitée des "4 Vérités" de France 2 vendredi 21 février.

D'emblée, la candidate à la mairie de Paris Danielle Simonnet rectifie le tir, sa candidature ne se fait pas sur une liste La France Insoumise (LFI) , mais une "liste citoyenne soutenue par La France insoumise". Avec "Décidons Paris", la conseillère municipale du 20e arrondissement, membre du Parti de gauche (PG) et de LFI, veut faire de la question écologique le cœur de sa démarche. "On peut sortir du tout béton", assure Danielle Simonnet, qui vante les possibilités de "l'écoconstruction". Selon elle, le bilan écologique d'Anne Hidalgo, la maire sortante, n'est pas suffisant. "On est extrêmement en retard par rapport à d'autres villes", déplore la candidate.

Encadrement des loyers

Alors qu'il reste quelques semaines de campagne, Danielle Simonnet fait du logement sa priorité. Elle propose notamment un transfert de la compétence de fixation des loyers de l'État à la municipalité. La candidate veut "un référendum pour que la compétence pour fixer le loyer de référence - qui permet de baisser les loyers, ou de geler les loyers comme à Berlin - puisse être fait par la mairie de Paris". Danielle Simonnet envisage également que "l'application de la loi réquisition des logements vides puisse être imputable à la mairie de Paris". Il s'agit selon la candidate des seuls moyens pour faire face à la flambée des prix immobiliers dans la capitale.

Vous êtes à nouveau en ligne