Communes rurales : le ras-le-bol de deux maires aveyronnais

FRANCE 2

Dans les petites communes de France, les maires sont nombreux à vouloir raccrocher. Le manque de moyens et la perte de pouvoir décisionnaire découragent deux élus aveyronnais.

Dominique Barres et Didier Eche sont maires de petites communes rurales dans l'Aveyron. Lassés par les obstacles rencontrés durant leur mandat, ces élus comptent raccrocher leur écharpe. Ils déplorent des centaines de procédures de plus en plus complexes, qu'ils doivent décrypter sans aide de l'État. "C'est usant (...). Quand on additionne le tout, c'est monstrueux", décrit Dominique Barres. Au fil des années, ce dernier a développé des compétences d'urbaniste et de chef d'entreprise. L'élu a le sentiment que les décisions lui échappent, au profit de la communauté de communes.

Des dotations en baisse

Avec une dotation de l'État divisée par deux l'an passé, Didier Eche n'a pas pu réhabiliter une ancienne école de sa commune de Golinhac (Aveyron). À un an des élections municipales, les deux hommes n'ont pas trouvé de successeurs ou d'opposants. Face aux difficultés, le métier de maire ne suscite pas de vocations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne