Anne Hidalgo : "la question écologique et la question sociale sont intimement liées"

Anne Hidalgo est l'invitée des "4 Vérités" de France 2, vendredi 7 février.

La maire sortante, Anne Hidalgo, est candidate à sa réélection à la tête de l'Hôtel de Ville de Paris. Elle doit à la fois défendre son bilan, et proposer une nouvelle impulsion pour la capitale. Anne Hidalgo a présenté jeudi 6 février son programme pour la nouvelle mandature. Élue socialiste, elle se présente sans étiquette partisane. Sans surprise, la maire de Paris met l'écologie au coeur de ses propositions. "Nous avons dix ans pour agir, pas plus", tranche-t-elle. L'édile parisienne en appelle aux recommandations du président de son comité de soutien, le renommé climatologue, Jean Jouzel. "C'est très difficile d'appliquer ces changements parce qu'on bouleverse nos habitudes de vie, et je pense qu'il faut de la force, de l'expérience, ce que j'ai avec mon équipe pour porter ces changements", assure-t-elle.

Bilan à défendre

La maire de Paris a essuyé de nombreuses critiques au cours de son mandat, notamment parce qu'elle a fait la chasse aux voitures dans la capitale. Anne Hidalgo persiste et signe :"la place de la voiture est en train de diminuer et on en a besoin." Elle maintient son objectif d'interdire le diesel en 2024. " Nous avons annoncé dès 2015 les mesures d'accompagnement pour sortir du diesel. Cela se fait avec les vignettes Crit'Air (...) Cela a été voté l'unanimité par le conseil de Paris", argumente la maire sortante. Elle en est convaincue,"la question écologique et la question sociale sont intimement liées". Anne Hidalgo entend donc accompagner ses mesures écologistes d'un volet social. Résultats dans les urnes dans un peu plus d'un mois.

Vous êtes à nouveau en ligne