Présidentielle : le choix de l’abstention

France 3

Pour certains électeurs, choisir entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen n’est pas envisageable, ils préfèreront s’abstenir ou voter blanc lors du second tour de l’élection présidentielle.

À 11 jours du second tour, le spectre de l’abstention plane déjà sur l’élection. À Marseille (Bouches-du-Rhône), certains font le choix de ne pas choisir. "On est d’accord ni avec l’un, ni avec l’autre, alors on va voter blanc", témoigne une jeune femme. Même écho sur Twitter, où le hashtag #SansMoiLe7Mai a déjà été utilisé près de 100 000 fois. Dans le camp de Jean-Luc Mélenchon, ses partisans sont appelés à se prononcer en ligne leur avis pour le second tour. Trois choix leurs sont proposés : voter blanc ou nul, s’abstenir, ou voter Emmanuel Macron.

Les consignes de vote pas toujours suivies

Chez Les Républicains, de nombreux ténors ont appelé à voter Emmanuel Macron. Une consigne pas toujours au goût des électeurs, comme en témoigne un Niçois : "On n’est pas obligés, nous électeurs, de suivre les consignes. On est assez grands pour savoir où on va et pour qui on veut voter".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne